Gymnase Albert Camus d’Auxerre : nos enfants pris en otages

Gymnase Albert Camus d’Auxerre : nos enfants pris en otages

Voilà 5 ans que les flammes ont ravagé le gymnase du collège Albert Camus à Auxerre. A cette époque, la caste politique locale s’accordait sur la nécessité de le réhabiliter rapidement.

Mais 5 ans après ces belles paroles, l’établissement scolaire est toujours dépourvue de gymnase, la mairie d’Auxerre et le Conseil départemental se renvoyant sans cesse la balle. L’absence de volontarisme des uns et des autres pénalise les collégiens et les associations sportives qui bénéficiaient de cette infrastructure.

Quid des coûts de transport pour acheminer les collégiens vers d’autres gymnases de la ville ? Quid de l’efficacité des heures d’EPS tronquées par le temps de transport ? Quid des difficultés concernant le partage des gymnases entre les usagés ?

En tant qu’Auxerrois et ancien élève du collège Albert Camus, je ne peux me résoudre à cette situation. Cela ne peut plus durer !

Je demande au maire d’Auxerre et au président du Conseil départemental d’agir résolument et intelligemment pour faire avancer ce dossier dans les plus brefs délais.

Derrière ce conflit administratif assez pathétique, ce sont des enfants qui sont pris en otages. A cause de l’attentisme irresponsable de ces collectivités, nous risquons d’attendre encore de longs mois avant que les élèves du collège puissent suivre leurs cours d’EPS au gymnase d’Albert Camus.

Julien GUIBERT, Secrétaire de la 1ère circonscription, Conseiller régional

Ce poste a été rédigé par

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *